Aménagement et d’inventaire et Produits forestier

Bureau des inventaires, des aménagements et produits forestiers :

Les missions de ce bureau sont :

  1. Gestion des amodiations qui contient :
  2. Droit d’usage :

L’amodiation consiste dans la location d’une parcelle de terre  en faveur de la population riveraine de la forêt pour y pratiquer de la céréaliculture et d’autres cultures annuelles. Cette culture vivrière permet à la population riveraine une autosuffisance.

L’importance de la superficie forestière de la Wilaya de Tlemcen, a permis  l’amodiation d’une superficie non négligeable de vide clairières rentrant dans le cadre  des droits d’usage répartie comme suite :

  • Apiculture : 48 apiculteurs, superficie 24.5693 Ha.
  • Culture annuelle : 78 bénéficiaires, superficie 301.6551 ha.

Superficie total amodiée : 326.2244 ha

Nombre de Bénéficiaires : 126

L’assainissement (renouvellement des baux de location) de ce dossier est en cours et le nombre des amodiateurs sera revu en augmentation.

  • Autorisation d’usage

Dans le cadre de mise en valeur des terres du domaine forestier national, 12 périmètres sont en activité sur une superficie de 1252.6217 Ha attribué à 100 bénéficiaires dont 226.4407 Ha sont mises en valeur. L’activité pratiquée dans ces périmètres est essentiellement l’arboriculture (olivier, amandier, vigne, grenadier, abricotier, pécher, prunier), l’apiculture et autres activités en relation direct avec la forêt et son environnement.

Le potentiel de mise en valeur des terres du domaine forestier national (autorisation d’usage) peut atteindre à moyen terme 9501.65 ha. Ces périmètres sont destinés à encourager tous les métiers ayant une relation avec la forêt et ses produits comme exemple la plantation de caroubier, des plantes médicinales ainsi que la transformation des produits issues de ces futures vergers (Olive, amande, caroubier, huiles essentielles,…etc).

L’exploration pour la recherche de nouveaux périmètres est toujours en cours.

  • Création des forets récréatives :

Dans le cadre de la stratégie globale des pouvoirs publics pour la promotion de l’investissement dans le secteur des forêts et la promotion des activités touristiques  et la création des lieux de détente et de loisirs pour la population.

La conservation des forêts a crée 10 sites pour servir comme forêts récréatives touchant 08 communes. Les 10 forêts récréatives ont été crées sur une superficie de 88.64 Ha ; il s’agit de :

  1. Forêt récréative de Hammam Boughrara 01, commune de Hammam Boughrara.
  2. Forêt récréative M’kam Moulay Abdelkader, commune de Marsat Ben M’hidi.
  3. Forêt récréative Zerdeb, commune d’Ouled Mimoun.
  4. Forêt récréative  Hassi Gebs, commune de Sebdou.
  5. Forêt récréative de Hammam Boughrara 02, commune de Hammam Boughrara.
  6. Forêt récréative Mektouta, commune de Beni Ouerssous.
  7. Forêt récréative Lalla Setti, commune de Tlemcen.
  8. Forêt récréative Sidi Youcef, commune d’Ain Tellout.
  9. Forêt récréative Chigueur, commune de Maghnia.
  10. Forêt récréative Serrar, commune de Tlemcen.

Ces forêts vont engendrer un emploi permanant estimé à  52 emplois et 60 emplois temporaire. Le cout de l’investissement moyen est estimé entre 15 000 000,00 DA  et 30 000 000,00 DA par forêt.

Les cahiers des charges sont élaborés au niveau de la conservation.

En fonction des demandes d’investissement dans les forêts récréatives, on peut proposer à court terme 10 autres forêts destinées à la création.

  • Gestion de récolte et exploitation des produits forestiers :
  • Exploitation de Bois : produit issu des forêts incendiés, chablis et bandes sécuritaires avec une production moyenne annuelle (2007-2018) de 1038 m3/an de toutes catégories de bois confondu (BO, BI et BC).

Potentialités  de production de bois = 1 500 m3 /an.

Le bois exploité est destiné aux petites scieries Tlemcen et Blida où il est transformé pour la fabrication de caisses, pieds de lits,  palettes et plateaux de barques.

Emploi moyen annuel crée est estimé à 3618 journée de travail.

  • . Récolte de Liège :

Le patrimoine subèricole actuel de la wilaya de Tlemcen se localise principalement dans la forêt de  Hafir et Zarifet constituée essentiellement d’une vieille futaie de chêne liège et de  jeune taillis de chêne liège moins important.

Quant aux autres subéraie, ils sont  de moindre importance et  reparties surtout en zone de montagnes avec l’existence d’un peuplement très restreint en zone littorale.

Ils totalisent une superficie de  6680 ha dont 4800 ha sont productif.

La moyenne de production (2007-2017)= 306 Q/an.

Potentialités 300 Qx/an

Le liège est destiné à la fabrication de:

  •  Produits isolants et étanchéité par l’ERGR, EPE/SPA Jijel Liège et étanchéité.
  •  Bouchons grains et disques par l’EPE Taleza Liège Collo Skikda.

Emploi moyen annuel crée est estimé à 320 journée de travail (Année 2017).

  • Récolte d’Alfa : La superficie steppique est de 189 128 Ha qui représente 20% réparties sur 05 commune (Sebdou, Sidi Djilali, El Gor, Bouihi et Aricha )

La nappe alfatière s’étend sur 76 500 Ha, la possibilité de production est de   1000 T/an, dont la moyenne de production (2007-2018) avoisine  338  T/an.

La récolte est destinée à la fabrication de :

– Paniers traditionnels et artisanales (Association à Beni Senous);

– Cordes pour les bateaux « Oran »

– Filasse (isolant, matelas) « Batna ».

 – Une partie de la récolte est destinée aux éleveurs comme aliment de bétail.

Emploi moyen annuel crée est estimé à 3020 journée de travail (Année 2017).

  • Suivi des carrières.
  • Etablir les bilans trimestriels et annuels.